Luc BESSON accusé de viol : la juge d’instruction veut clore l’enquête

Sand VAN ROY

La juge chargée de l’enquête sur les accusations de viol portées par l’actrice Sand VAN ROY contre le cinéaste et producteur Luc BESSON, Marie-Claire NOIRIEL, a signifié par courrier aux parties son intention de clore les investigations. 

 

La juge d’instruction au tribunal de Paris n’a repris le dossier qu’en septembre dernier qu’après la nomination de la précédente juge, Laurence LAZERGES,  à la vice-présidence du tribunal judiciaire de Nanterre qui avait ouvert une information judiciaire en octobre 2019. La nouvelle magistrate a annoncé vouloir clore l’enquête, invitant les deux parties à lui faire savoir, comme le prévoit a loi, si elles avaient des observations ou des demandes d’actes à faire. 

 

Une décision qui a fait bondir la défense de Sand VAN ROY. Dans un courrier à la juge, Francis SZPINER, avocat de Sand VAN ROY a évoqué sa « stupéfaction » devant cette décision.  « Une juge qui clôture une instruction quatre semaines après la seule audition du mis en cause, c’est un déni de justice. Elle doit se faire une intime conviction, et on ne peut pas considérer que lire un procès-verbal d’audition puisse suffire en la matière », abonde Jade DOUSSELIN, autre avocate de la plaignante. 

 

La défense de l’actrice va officialiser des demandes d’actes supplémentaires qui « auraient dû être  faites sans intervention de notre part dans une réelle instruction à charge et à décharge pour la manifestation de la vérité », souligne l’avocate Jade DOUSSELIN. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.